Accueil                    Nettoyage de capteur                Infrarouge                    Sous-marin           Escalade              Notre équipe
     
Caméras film            Caméras numériques                Caméscopes                 Flashs électroniques            Contactez-nous


Informations techniques:  L'obturateur - L'objectif - La lumière - l'humidité


Étant moi-même (René Genest) plongeur certifié depuis 1974 et aussi passionné de photographie sous-marine, il n'en fallut pas plus pour m'intéresser à la
réparation et l'entretien d'équipements dédiés à la photo sous-marine. Que ce soit pour les fameux Nikonos ou pour tout autre type d'équipement, notre
expertise est à la hauteur de vos attentes. Ayant eu moi-même à concevoir et produire différents types de caissons étanches pour des applications bien
spéciales, je serai en mesure de bien vous conseiller pour les soins particuliers à apporter à vos équipements. Pour confirmer l'étanchéité de votre matériel,
nous disposons même d'un caisson hyperbare.
Voyez quelques photos sous-marines de René
.


                            tortue                                                    anemone


Cotactez nous pour le service et la réparations de vos équipements de photo sous-marine  
Nous remplaçons aussi les piles d'ordinateurs de plongée et effectuons les test en chambre hyperbare


Quelques conseils:

Avant la plongée
:
Il est fortement recommandé de vérifier la propreté des joints d'étanchéité et de les nettoyer au besoin. Pour ce faire, on retire le joint d'étanchéité à l'aide d'un
instrument en plastique, le coin d'une carte de crédit faisant très bien l'affaire, on nettoie la gorge et le joint avec un linge doux et on y applique juste assez de
graisse au silicone pour rendre les surfaces luisantes sans trop d'excès de graisse, ce qui ne ferait que contribuer à ce que le sable et la poussière adhèrent aux
surfaces, brisant ainsi l'étanchéité du joint.

Ne jamais utiliser d'outils en métal car la dureté du métal égratignerait la surface qui reçoit le joint d'étanchéité, créant un cratère qui, même  minuscule, laissera
passer l'eau. Cet exercice ne devrait jamais, non plus, être effectuée sur le bateau ou sur le quai au grand vent, qui charrie poussière et sable, mais plutôt dans
le confort intérieur de la chambre d'hôtel.


Après la plongée:
Bien rincer les équipements à l'eau douce pour en retirer toute trace d'eau salée. Pour sécher, éponger avec un linge doux, ne pas faire sécher au soleil. L'hiver,
les problèmes viendront de la condensation sur l'équipement lorsqu'on rentre à l'intérieur, on doit donc laisser l'équipement se réchauffer pour qu'il ne se forme
plus de condensation car en ouvrant la caméra prématurément, de la condensation se formera maintenant à l'intérieur avec des conséquences pouvant devenir
désastreuses.


Et si le pire arrivait:
Le pire des scénarios c'est évidemment l'infiltration d'eau dans votre caméra. Dans tous les cas, la première chose à faire est de retirer les piles, ensuite, on peut
rincer légèrement l'extérieur à l'eau douce avec un linge humide en s'assurant de ne pas inonder la caméra
, on la remise alors au congélateur en attendant de
pouvoir  la remettre à un technicien qualifié
. La congélation aura pour effet de stopper le processus de corrosion. J'ai eu à effectuer une révision sur un
Contax RTS II qui avait passé 2 mois au congélateur après avoir subit une immersion complète. J'ai pu sauver la caméra sans avoir à remplacer une seule pièce
.

'' NE PAS IMMERGER LA CAMÉRA COMPLÈTEMENT DANS L'EAU DOUCE ''.
Rappelons-nous qu’ici, la source du problème
c'est justement l'eau,
alors inutile d'en rajouter
!

Un ancien caisson étanche modifié pour recevoir une Canon GL-2

gl21


Vue arrière du caisson vidéo avec son écran LCD en remplacement du viseur traditionnel, offrant
maintenant un cadrage beaucoup plus facile.

gl22


Un caisson étanche de notre fabrication pour un Hasselblad 500 C/M
ha1


Et voilà à quoi ça ressemble une fois le Hasselblad monté par-dessus la Canon GL-2 ensemble avec leurs
systèmes d'éclairages inclus. Un peu lourd et plutôt visible mais ça permet d'optimiser les plongées...
Photo de Raynald Gilbert avec un de mes Nikonos V et flash SB-105.

RENE2

Pour optimiser le temps de plongée, deux Nikonos V montés sur la même plaque, l'un avec un objectif
grand angle pour les vues d'ensemble et l'autre avec tube rallonge et cadre pour la macrophotographie.

nikonos1